Données immobilières

Évolution du rendement locatif à Montreuil

Évolution du rendement locatif à Montreuil

Dans le cadre de la mise en place de l’encadrement des loyers dans les 9 communes de l’Établissement Public Territorial Est Ensemble au 1er décembre, nous proposons une analyse de l’évolution des prix, loyers et durées de publication des appartements depuis 2016 sur la ville de Montreuil. Nous avons ainsi pu observer :

  • Une baisse globale du rendement locatif ces dernières années du fait de la forte augmentation des prix de vente par rapport aux loyers, les studios étant les bien pour lesquels la baisse est la plus significative,
  • Une stabilité de la durée de publication des biens à la location sur la période observée pour toutes les typologies de biens.

Un rendement locatif globalement plus faible

Depuis 2016, le rendement locatif brut a diminué sur la commune de Montreuil, passant de 4,12% au T1 2016 à 3,43% au T3 2021.
Cette baisse s’explique principalement par une augmentation des prix de vente bien plus importante que celle des loyers : +6,2% par an en moyenne pour les prix de vente contre +1,2% pour les loyers sur la même période.
Nous avons fait le même constat lors d’études précédentes sur Lyon et Villeurbanne en novembre dernier ainsi que sur Lille en septembre dernier. Nous pouvons donc nous demander si cette baisse constante des rendements pourrait être amplifiée par la mise en place de l’encadrement des loyers.

Rendement par typologie

Focalisons nous sur les dynamiques par typologie d’appartement. Nous remarquons que, même s’ils restent les biens les plus rentables, les studios ont subi une baisse de leur rendement locatif brut plus importante que l’ensemble, passant de 5,08 à 4,08% contre 4,12 à 3,45% globalement.

Durée de publication par typologie

En ce qui concerne les durées de publications des biens à la location, indicateur du temps de vacance entre deux locataires, nous observons une stabilité en moyenne depuis 5 ans. En effet, la durée de publication moyenne est passée de 24 à 24,75 jours entre le T1 2016 et le T3 2021. Cette tendance est valable pour toutes les typologies de biens.

⬇️ Si vous souhaitez télécharger cette étude au format PDF, cliquez ici.
📄 Pour lire le communiqué de presse sur ce sujet, cliquez ici